L’art et la culture à la française

Selon les Français, lart est le synonyme de l’habileté, le métier et la connaissance technique qui fait raffoler la populace. Ils adorent se cultiver, assister à des expositions, flâner dans des musées ou gambader chez des brocantes. Si tout comme eux vous êtes un passionné alors cet article vous fera remonter dans le temps.

L’art Française au Moyen Âge

Pour comprendre l’art typiquement français, il faut remonter jusqu’au Moyen Âge. En effet, soyez curieux, car cette époque marque la chute de l’Empire Roman faisant naître plusieurs édifices. Carré ou octogone avec des demi-cercles ces grandes forteresses romaines furent pendant un temps de lieux de loisirs et thermale pour les Romains. Mais la découverte de ces édifices par les chrétiens changea ces derniers en un lieu de culte. En s’intéressant davantage à la culture française, les curieux osent franchir le seuil de ces bâtisses au style gothique et furent plus qu’époustouflé par la vue qui s’offrait à ces derniers. Les chrétiens du Moyen Âge eurent beaucoup d’inspirations en peignant les personnages importants de l’époque sur les façades. Ces derniers sont représentés avec de très grands yeux et des traits figés. La personnalisation de ces arts a été retrouvée sur leurs accoutrements et leurs longues crinières. Et si vous aimez les arts funéraires alors la France vous réserve plusieurs surprises avec ses sarcophages. Bien qu’en étant vide, ces derniers ont été taillés avec des pierres dures. Pour ajouter de l’esthétisme à l’ensemble, les gens d’autrefois y ont peint des scènes de loisir et de chasses qui attirent immédiatement les yeux.

Un nouvel élan artistique

L’invasion des barbares durant le haut moyen Âge a clos toute une culture faisant apparaître d’autres. Sous l’égide de Charlemagne, le domaine du manuscrit a connu un changement avec l’apparition de la petite Caroline. Une belle écriture qui a connu son apogée vers l’an 780 et qui a été enseigné aux familles issues de la bourgeoisie et dans les Palatines. Bref, soyez curieux et venez admirer cette belle écriture depuis l’abbaye de Saint-Martin. Les architectures et les sculptures de l’époque sont aussi les grands porteurs de cette forme manuscrite. En poursuivant ce petit voyage dans le temps, la culture française vous fait découvrir l’art ottonien. Une mixture de culture byzantine et carolingienne qui pendant un temps a circulé sur le marché. À l’époque, les gens prenaient soin de polir de jolies pierres brutes comme le saphir, les émeraudes et le rubis.

Toute une culture et un art

En remontant au Xe siècle, les Français ont assisté à l’apparition de l’art roman. Dans le domaine architectural, cet art se traduit par des plafonds en pierres et par l’augmentation de la taille des abbayes et des plus grandes forteresses de l’époque. Le terme roman désigne en réalité l’art romain assistant ainsi à l’essor des langues romaines sur le territoire français. Cette époque se caractérise par l’apparition des chapiteaux, de voûtements, du cuivre et d’un culte pour les reliques. Des lieux de pèlerinage qui en valent réellement le détour. Au début des années 1120, la population sculpta les tympans d’église. Il s’agit des sculptures religieuses et les peintures qui ont orné les abbayes gothiques de l’époque. En Normandie, l’influence des Britanniques a vu les prémisses des œuvres gothiques. Parmi les œuvres les plus réputés de l’époque, il y a la tapisse de Bayeux. Encore connu sous le nom de la ” tapisserie de la reine Mathilde”, il s’agit d’une broderie du XIe siècle. Jusqu’à présent cette petite merveille de par sa beauté inégalable continue d’épater les visiteurs. Désormais, elle fait partie du patrimoine de l’UNESCO. Par ailleurs, la dislocation de l’Empire Carolingien a fait naître un tout autre art intéressant et original qui se trouve à mi-chemin de la culture Ottonienne en Germanie et Romane.

Les éloges des arts gothiques

L’art française est aussi marqué par les arts et cultures gothiques. Un art qui a été retrouvé pour la première fois en Île de france. C’est ainsi que l’arc-boutant a connu une place importante durant cette époque. Un grand édifice fait d’ossature particulière avec une touche de gothisme indéniable. À l’image d’un étai formé d’un arc en maçonnerie, cette forteresse vous permettra de vous régaler des yeux avec son style gothique. Ses grandes arcades amplifient les vides au détriment des pleins. Par ailleurs, cette grande forteresse à fait l’objet de plusieurs rénovations suite à un incendie. Pour suivre le même chemin que l’arc-boutant, plusieurs abbayes telles que la cathédrale de Reims s’est fait élargir ses vitres. Par ailleurs, les sculptures, qui autrefois étaient la source de la lumière ont des courbes plus complexes avec des plis. Les artistes de cette époque jouaient sur l’ombre et la lumière pour faire ressortir la touche de gothisme tant désiré. Dans tous les domaines de l’art française la lumière mixée avec de l’ombre représentait l’atout des sculpteurs et des peintres. En réalité, la peinture d’autrefois faisait apparaître de belles fresques murales. L’art du style médiéval typiquement gothique a marqué la France à jamais.

L’art et la culture à la française
L’art et la culture à la française