Publié le : 05 août 20217 mins de lecture

Au détour d’une rue, vous avez certainement déjà aperçu quelqu’un sur un des nombreux engins de déplacement personnel motorisé (edpm) qui sont en circulation depuis quelques années. Il se peut que ce soit une gyroroue. Tout comme les autres edpm, ce moteur roulant suscite des questions dans votre esprit. Eh bien, voici des réponses !

La gyroroue, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée mono-roue électrique, monocycle ou monowheel, la gyroroue est un moteur roulant classé dans la catégorie des edpm ; un sigle dérivé des initiales de : engin de déplacement personnel motorisé. Elle se reconnaît à la forme circulaire de sa coque, sa roue unique surmontée de deux repose-pieds et sa taille qui se situe moyennement à mi-hauteur entre le genou et la cheville.

La gyroroue en quelques chiffres ?

Voici quelques caractéristiques de la mono-roue :

·        Poids : Considérant que certains modèles peuvent être dotés de pneu de grande taille, le poids de la gyroroue varier entre 9 et 29 kg ;

·        Vitesse : la moyenne de vitesse de la mono-roue est de 25 km/h. Mais certains modèles sophistiqués peuvent atteindre 45 km/h ;

·        Autonomie : les mono-roue sont alimentées par un système de batterie incorporée. Ce système d’alimentation est sans cesse amélioré par différentes firmes concurrentes. Fort de cela, si la moyenne des batteries tiennent sur 10 à 80 km, d’autres peuvent résister jusqu’à 180 km/h.

·        Temps de charge : normalement, 3 heures suffisent pour recharger votre gyroroue. Toutefois, certains modèles nécessitent jusqu’à 19 heures de charge. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin de recharger à bloc le moteur avant de rouler votre engin.

Comment fonctionne la gyroroue ?

Peut-on vraiment tenir debout sur cet engin ? Voilà une question classique à la réponse technique et facile. La technologie de la mono-roue est dotée de la fonction d’un gyroscope. Le gyroscope est un appareil qui exploite le principe de la conservation du moment angulaire en physique. Cette propriété permet au système d’une gyroroue de répartir le poids du pilote vers le centre de gravité de l’engin.

Comme un couple de danseurs, quand l’inclinaison du pilote est vers l’avant ou l’arrière, l’engin le rattrape et l’aide à se rééquilibrer. Cette relation d’orientation perpétuelle entre la machine et l’humain permet de faire avancer l’appareil.

Comment conduire la gyroroue ?

Si vous avez compris comment fonctionne cet appareil, alors vous savez déjà le piloter. Enfin, presque ! C’est juste un jeu d’enfant. Faisons simple :

·        Pour avancer, orientez votre corps vers l’avant. N’ayez surtout pas peur. Souvenez-vous, la gyroroue rattrapera votre poids, s’équilibrera et avancera. Faites-lui juste confiance !

·        Si l’orientation vers l’avant fait avancer, vous avez sans doute deviné que l’orientation vers l’arrière reculera le moteur et tenir droit le ralentira. Parfait ! Et si l’envie vous prend de faire une rotation, penchez juste votre corps sur le côté.

·       Si vous avez des doutes au début, souvenez-vous de l’apprentissage du vélo. Au vélo, quand vous ne roulez pas vous êtes en déséquilibre. Mais dès que vous pédalez, tout devient facile. C’est à peu près pareil. Décidez d’avancer et votre gyroroue vous obéira. N’ayez pas peur ! Tout roule !

Pourquoi acquérir une gyroroue ?

·        La mono-roue est utile à plus d’un titre. Par exemple :

·        Elle est économique : son prix d’achat est à la portée de la bourse du grand public. Une fois acquise, les rares dépenses à faire seront liées à la recharge qui oscille autour de 50 centimes. Huile de moteur, carburant, parking, transport en commun… tous les frais classiques liés à ces besoins habituels vous sont pratiquement épargnés.

·        Elle vous fait gagner du temps : que ce soit aux heures de pointe ou en dehors, elle vous aide à éviter les embouteillages. Avec sa vitesse moyenne de 25 à 30 km/h, la gyroroue vous conduira aussi vite que possible !

·        Elle est amusante : fun, classe et pratique, la mono-roue est parfaite pour joindre l’utile à l’agréable.

Où rouler une gyroroue ?

Avec les dispositions légales actuelles, un pilote de mono-roue est considéré comme un piéton. À ce titre, il ne peut rouler que sur les pistes piétonnes.

En ce qui concerne les terrains praticables pour une mono-roue, le bitume est le plus indiqué. Cependant, certains modèles assez puissants sont conçus pour rouler sur tous les terrains, même sur les reliefs accidentels.

Quel est le prix d’une gyroroue ?

Le prix d’une gyroroue peut être estimé entre 6,00 et 3 000 euros. Mais attention ! Assurez-vous d’acheter une mono-roue certifiée par l’Union européenne, si vous voulez rouler sur le territoire français.

Après l’achat, faites assurer votre mono-roue conformément aux exigences de la loi.

Petit conseil pour la route !

S’il vous plait, veuillez porter un casque ! Mieux, dans la mesure du possible portez des gants, des protège-poignets… et tout autre accessoire de protection pour rouler votre gyroroue. On n’est jamais assez prudent !