Comment appeler la fourrière de Lyon pour vérifier que mon véhicule est présent ?

fourrière

Si vous ne retrouvez pas votre véhicule sur le lieu où vous l’avez garé avant de faire vos courses, ce n’est pas la peine de vous affoler. La raison de cette disparition n’est pas toujours un vol. Au lieu de vous laisser emporter par la panique, commencez par vérifier si l’endroit en question est autorisé pour le stationnement. La récupération de la voiture à la fourrière est tout à fait possible. Seulement, vous devez entreprendre des démarches souvent fastidieuses. Si vous résidez à Lyon ou dans les régions environnantes, il faut vous munir de toutes les informations sur la fourrière de la métropole.

Les fourrières françaises en quelques chiffres

La circulation en ville est très problématique dans un contexte où elle affecte le confort et la circulation des conducteurs, des piétons, etc. Bref, tous les usagers de la voie publique. D’ailleurs, avec le nombre croissant de conducteurs négligeant qui gare  leur véhicule à la va-vite, sans se soucier des règles de stationnement, il est tout à fait logique et compréhensible si la mairie reste ferme à propos de l’enlèvement de véhicule.

Selon une statistique donnée, près de 250 000 d’enlèvements sont recensés dans l’Hexagone par an, soit une voiture toutes les deux minutes. À Lyon, les conducteurs doivent acquitter une somme de 126 euros pour la garde ou l’enlèvement de leur voiture. Pour une journée de plus, après le délai maximum de 3 jours, vous devez payer 10 euros. En outre, ils peuvent être exposés à un emprisonnement de 3 mois fermes en cas de non-respect des règles d’enlèvement.

Par ailleurs, une amende pouvant s’élever jusqu’à 3 750 euros est affligée aux conducteurs qui ne respectent pas cette règle. Ces chiffres montrent clairement que les autorités compétentes ne plaisantent pas avec le non-respect de la règle de stationnement. Cela dit, si vous avez manqué à l’une de ces réglementations, il est fort probable que votre véhicule soit enlevé par la fourrière. Ainsi, cliquez ici pour plus d’infos.

Contacter la fourrière de Lyon pour récupérer sa voiture

Stationnement gênant, dangereux ou abusif, absence d’assurance et d’autres papiers indispensables en cas de contrôle par les officiers de police, etc. Plusieurs motifs peuvent vous emmener à contacter la fourrière de Lyon. Aussi, la disparition d’un véhicule n’est pas toujours le fruit d’un enlèvement par les autorités locales. Il est tout à fait possible que cela soit également l’acte d’un voleur. Le seul moyen d’en avoir la certitude est de contacter la fourrière de la métropole.

À Lyon, les autorités en question se trouvent à l’adresse 38 rue Pierre Sémard, 69007 Lyon. Les bureaux ouvrent leur porte du lundi au samedi et sont à la disposition des clients pour répondre à toutes les questions relatives à la récupération d’une voiture en fourrière. Cependant, si vous ne pouvez pas vous déplacer à l’adresse sociale du centre d’enlèvement, il est possible de contacter le responsable via une ligne téléphonique. Cela vous permet en effet de connaître les démarches à entreprendre pour la récupération du véhicule, ainsi que les éventuelles sanctions en cas de non-respect des conditions d’enlèvement.

Les démarches à réaliser pour récupérer son véhicule à Lyon

La récupération de votre voiture ne doit pas poser beaucoup de problèmes si vous suivez à la lettre les consignes et les démarches imposées par les autorités compétentes à Lyon. Vous commencerez par vous adresser au service de la police ou de la gendarmerie qui se trouve à proximité de l’endroit où vous avez garé votre véhicule pour la dernière fois. Il est également possible de demander des informations auprès de la préfecture.

Vous obtiendrez alors un formulaire à remplir, notamment une autorisation de restitution délivrée par le poste de la police municipale ou par le commissariat à Lyon. Grâce à cette autorisation, vous pouvez récupérer la voiture après avoir réglé toutes les charges occasionnées comme l’amende, les frais de gardiennage, etc. D’autres pièces justificatives sont aussi nécessaires, comme une pièce d’identité et un certificat d’immatriculation du véhicule. Dans le cas où vous n’êtes pas propriétaire, le commissariat demandera certainement une pièce d’identité du propriétaire. 

Quels frais prévoir pour la récupération de véhicule à la fourrière ?

Il n’est pas toujours facile d’estimer avec précision les charges occasionnées dans le cadre de la récupération d’un véhicule enlevé étant donné que chaque fourrière de Lyon impose elle-même leur propre frais. Par ailleurs, il existe un certain nombre de paramètres qui entrent en ligne de compte pour calculer les frais en question. Parmi ceux-ci, il y a entre autres le type du véhicule (voiture utilitaire, camion, moto), le nombre de places de parking, le nombre d’enlèvements par an, etc. Par la suite, il y a les frais de gardiennage qui augmentent en fonction de la durée du garage du véhicule. Dans ce sens, plus vous récupérez rapidement votre voiture, plus vous payerez moins d’amendes.

Accessoires et pièces détachées pour trottinettes électriques
Déconfinement : sortez dans un bar dansant à Bruxelles