La friche de la Belle de Mai à Marseille : un véritable laboratoire des arts urbains

Ouvert en 1992, la friche de la Belle de Mai est un site culturel situé en plein cœur de Marseille, un lieu regroupant des salles d’exposition, de spectacle où l’on trouve généralement des structures culturelles et artistiques. Les lieux accueillent toutes sortes de discipline artistique en relation avec les arts urbains : théâtre, musique, danse, radio, art contemporain…

Déplacements urbains

La friche de la Belle de Mai expose notamment les différents déplacements urbains possibles en France, en particulier à Marseille. Depuis plusieurs années, les Marseillais utilisent des vélos électriques comme moyen de transport pour rapidement circuler dans les rues de la ville. Il est même actuellement possible de louer un vélo de façon ponctuelle le temps d’un jour ou de quelques heures, un vélo surnommé « Vélib ». Pratique et efficace, ce dernier permet de se déplacer librement en milieu urbain sans nuire à l’environnement.

En milieu urbain, pour se déplacer rapidement d’un endroit à un autre situé à des distances éloignées, la plupart des Français optent pour le tramway. Ce moyen de transport est non seulement plus rapide que les véhicules privés, mais aussi accessible au public. Les courts trajets peuvent se faire en marche à pied, sur un roller ou une trottinette.

Mode urbaine

Actuellement, la friche Belle de Mai propose des salles pour l’exposition de la mode urbaine locale, nationale, voire internationale. Tous les passionnés de l’univers de la mode y trouveront les nouveaux styles vestimentaires à porter en ville, les accessoires de modes et les équipements urbains divers.

La mode urbaine concerne toute personne de tout âge. Les hommes sont d’autant plus concernés que les femmes, il en est de même pour les enfants et les séniors. Chaussures, pantalons, jupes, t-shirts, pulls, sac, bracelet, collier, lunette, casquette… autant d’éléments centrés sur la mode urbaine se retrouvent sur les lieux.

Arts urbains

S’il y a bien une raison qui justifie la conception de friche de la Belle de Mai à Marseille, c’est bien pour présenter les arts urbains. Ce site culturel est particulièrement dédié à l’exposition des arts urbains sous toutes ses formes.

L’art urbain regroupe toute prestation concrète ou abstraite associée aux activités de la ville qui a pour objectif de fasciner le public. Dans la Belle de Mai, tout artiste est le bienvenu pour exposer ses œuvres : comédien, sculpteur, peintre, photographe, danseur, producteur… Sur les lieux, on retrouve de nombreux œuvres d’art comme la sculpture, les tableaux, les photos. Dans les salles de spectacles du site, les comédiens, les danseurs et les producteurs offrent un art urbain visuel attractif au public.

Banksy ou le street-art engagé
Nos astuces pour repérer les space invaders aux 4 coins du monde